💪 Tonifie ton corps avec des séances 100% sur mesure en fonction de tes besoins avec mon programme estival : Liberty Fit
EBOOK STUDIO EN LIGNE EASY START LIBERTY FIT ESSAI GRATUIT ME CONNECTER

6 erreurs à ne pas commettre quand on veut perdre du poids

Dans 90% des cas, lorsqu'une personne me contacte pour une perte de poids, c'est après avoir essayé un ou plusieurs régimes restrictifs !

Les problèmes que me posent ces régimes c’est de trop souvent avoir fait reprendre plus de poids que le poids de départ, d’avoir fait perdre la motivation et l’estime de soi et dans de nombreux cas, avoir en plus créé des troubles du comportement alimentaire...

Alors mon combat personnel, c'est de lutter contre la désinformation et d'empêcher un maximum de personnes de tomber dans ces pratiques toxiques qui vendent du rêve en quelques semaines seulement et ne font aucune prévention sur l'après...

Commençons par la désinformation. Très souvent, j'entends "On m'a dit que...", et c'est souvent sur ces "On m'a dit que" qu'on construit son régime. On m'a dit que remplacer son déjeuner par un smoothie faisait perdre du poids rapidement, on m'a dit que courir une heure par jour, tous les jours, me ferait perdre 10 kilos en un mois, on m'a dit que le régime cétogène est la solution pour perdre du gras...

Et c'est comme ça que l’on se lance dans la dernière tendance régime sans vraiment savoir si cela va nous convenir et en étant persuadé qu’une recette magique permettrait d'être mince et en bonne santé sans effort.

Comme je le dis souvent, une perte de poids saine et sans effet yo-yo doit être le résultat d'un changement progressif de routine, une amélioration du mode de vie pour pouvoir progressivement mais sûrement atteindre ses objectifs et encore mieux : les maintenir !

Alors pour vous aider à faire un pas de plus vers cette routine plus saine et plus sereine, voilà 6 erreurs à ne pas commettre :

#1 Compter les calories⁠⠀⠀

Sur le concept, je ne suis pas fondamentalement contre calculer ses calories. Dans un but pédagogique pour comprendre son corps, et pour comprendre l’impact énergétique de la nutrition, pourquoi pas...

Aussi cela peut permettre de se rendre compte de la richesse de certains aliments comparées à d’autres, je pense à l'alcool par exemple, ou encore de comparer le nombre de calories du petit déjeuner comparé au déjeuner comparé au dîner et éventuellement réajuster les quantités si besoin.

Mais quand il s’agit de compter toutes les calories que vous ingérez, peser vos aliments au gramme près, pour moi ce n'est pas une pratique saine et encore moins faisable sur le long terme…

Le risque de faire une obsession de chaque aliment et de manger des aliments allégés au détriment d’aliments vrais, riches en nutriments essentiels. Ce qui peut vite engendrer des comportements alimentaires déviants voire toxiques.

Comme je le dis à mes clients, la perte du poids doit être faite dans une optique de changement d'habitude. Il faut donc essayer d'instaurer une routine qui fonctionnera pour le long terme, et qui permettra pour vous d'avoir un équilibre sans vous priver ni de vie sociale, ni de plaisirs.

#2 Diminuer drastiquement ses apports alimentaires⁠⠀

Pour perdre du poids, il faut bruler plus de calories que l’on en consomme certes, mais si c'était aussi simple que ca, ca se saurait !

Réduire trop votre apport calorique peut être contre-productif et infliger un “stress” sur votre organisme qui risquera de réagir en se “braquant”, c’est à dire qu’il va coute que coute conserver ses stocks en graisses de peur de manquer d'énergie et même en ayant un apport calorique déficitaire vous ne perdrez pas de poids...

Des études sur les régimes hypocaloriques, qui consistaient à ingérer moins de 1000 calories par jour, montrent qu'en plus d'entraîner une perte de masse musculaire, ils ralentissent considérablement le métabolisme et il est très difficile ensuite de le ramener à la normale.

Votre organisme risque d’entrer dans un état dit "thermogenèse adaptative", qu'on appelle aussi le "starvation mode" (littéralement, le mode famine").

Le « mode famine » ou thermogenèse adaptative est la réponse naturelle de votre corps à une restriction calorique à long terme. Il implique que le corps réagisse à un apport calorique réduit en réduisant sa dépense calorique (soit ces besoins) pour maintenir l'équilibre énergétique et éviter la famine.

Dans d'autres termes, à un certain point, votre corps va comprendre cette situation comme une question de vie ou de mort, et va donc faire son possible pour que vous ne perdiez plus de poids. Vous serez donc dans une impasse, plus de perte de poids, et lorsque vous reprendrez un apport calorique normal, votre corps va se rappeler ce cet épisode de famine et va stocker des réserves en prévision d'une éventuelle prochaines fois. Vous allez donc doublement prendre du poids.

#3 Consommer des jus, des poudres protéinées, des plats préparés spécial régimes

Attention, je ne dis pas que les jus et les poudres protéinées sont toutes nocives pour la santé et contre productive. Mais comme tout, il faut doser et surtout il faut regarder d'un peu plus près les composants pour voir si la recette du smoothie en question ou le plat préparé va vraiment vous aider à atteindre votre objectif sur le long terme.

Les smoothies sont beaucoup à la mode. C'est bon, c'est gourmand, c'est fait avec des fruits frais. Bref, le bonheur pour les papilles et comme pour dans beaucoup de régimes on vous propose des plats tout préparés pauvre en calories.

On aurait tendance à penser que c'est une bonne solution pour perdre du poids quand on a peu de temps et une vie à 200 km/h. Malheureusement, le marketing a parfois raison de nous et nous fait oublier que notre corps a besoin de vrai nutriments et que ces plats pauvres en calories sont souvent très pauvres en “vrai” aliments...

Pour en revenir à l'exemple du smoothie, attention à sa composition et à la vitesse d'absorption des sucres (le fameux index glycémique!). Car un smoothie va contenir le sucre des fruits, et parfois le sucre rajouté à côté (via par exemple du miel). Au final, on peut arriver à un taux de sucre beaucoup trop important qui ne va pas être en adéquation avec notre objectif.

Tant qu’aux poudres protéinées, je dis oui à la spiruline, aux protéines naturelles tels que la protéines de chanvre mais attentions aux whey protéines ou autre poudres extrêmement chimiques à base d'ingrédients ultra transformées qui à terme peuvent nuire à votre santé intestinale, créer des ballonnements, de la rétention d’eau et des intolérances alimentaire (comme tout alimentation trop industrielle).

#4 Se peser tous les jours

C'est bien normal de vouloir suivre ses progrès, et par conséquent de se peser régulièrement peut être très tentant. Mais ça ne doit pas être une obsession quotidienne. Une balance peut vous aider à suivre le poids que vous perdez ou gagnez, mais elle ne devrait pas être votre seul outil de mesure pour atteindre votre objectif de perte de poids.

Le problème principal lorsque vous vous concentrez trop sur le chiffre qu'affiche votre balance, c'est que vous ne tenez pas compte de l’augmentation potentielle de votre masse musculaire et vous pouvez être en train de stagner en poids alors qu’en réalité vous avez minci.

Soyez conscient qu'il est possible qu'en une journée vous perdiez 600 grammes, parce que vous êtes allez a la selle, que vous avez moins d’eau dans votre corps, et que le lendemain, vous ne perdiez rien du tout.

La perte de poids sur la balance n’est pas le reflet direct de votre perte de masse grasse !

Se concentrer sur la balance peut décourager vos efforts de perte de poids et vous démotiver. La perte de poids est différente pour chaque personne, et voir que l'on perd peu au fil des jours, va impacter votre moral et c'est l'une des raisons pour laquelle beaucoup de personnes décrochent malheureusement.

Enfin, la masse musculaire étant plus lourde que la masse grasse, vous pouvez voir votre poids augmenter alors que votre silhouette va s'affiner et se dessiner. Je vous conseille donc de ne pas vous peser plus d’une fois par semaine (voir même jamais). Si vous le faites, choisissez de préférence les lundis matin au réveil. C'est assez pour pouvoir suivre l'évolution de votre transformation.

#5 Se mettre à faire du cardio à fond ⁠

Lors d’une perte de poids, si vous ne faites pas du tout d’exercice et que vous misez uniquement sur une diminution de vos apports, vous risquez de perdre beaucoup de masse musculaire et donc de subir une diminution de votre métabolisme. Cette dernière pouvant devenir un frein au maintien de votre poids sur le long terme une fois votre objectif atteint.

A l’inverse, l'exercice vous aidera à minimiser la quantité de masse musculaire que vous perdez, et donc à augmenter la perte de graisse, le tout en empêchant votre métabolisme de ralentir.

Plus vous avez de masse musculaire et plus il sera facile de perdre du poids et de maintenir cette perte de poids.

Ceci étant dit, je constate la plupart du temps que dans un élan de motivation, les personnes qui veulent perdre du poids font soudainement beaucoup, beaucoup, beaucoup de cardio, au détriment du renforcement musculaire !

Il est vrai que dans l’imaginaire collectif, transpiration et courbatures = perte de poids rapide. Mais en réalité, les calories brûlées lors d’une activité cardio vont être vite récupérées car ce sont majoritairement des glucides présents dans les muscles et non des graisses stockées.

Mon conseil, c'est de varier les exercices au cours de votre semaine. Par exemple, une séance de cardio de 30 à 45 minutes, une séance de marche rapide de 1h30, une séance de musculation de 45 à 60 minutes. Et n'oubliez pas d'intégrer de la mobilité ou des étirements et de garder une journée de pause si vous voulez vous entraîner tous les jours car la récupération fait parti de l’entrainement pour progresser.⠀

#6 Ne pas se reposer suffisamment

Je vous ai déjà parlé du stress et de la famine. Sachez que le principe est le même pour une dette de sommeil ou fatigue chronique.

Lorsque vous dormez, votre corps se recharge et se remet de la journée. Une sorte de remise à zéro indispensable pour votre santé physique et mentale !

Par conséquent, un sommeil perturbe ou un manque de sommeil peut avoir des effets dramatiques sur votre organisme, et entre autres vous mettre dans un mode de survie qui ralentira énormément votre métabolisme.

Nos besoins en sommeils peuvent être très différents, mais respecter votre horloge biologique et vos besoins si vous avez comme objectif d'être en bonne santé et de perdre du poids.

 

Merci d'avoir pris le temps de tout lire et j'espère que ces quelques conseils vous aideront à être en meilleure santé et à atteindre vos objectifs sur le long terme !

Alexia

Close

Abonne-toi à ma Newsletter !

Tu recevras mes conseils, mes publications et l'accès à mes programmes en avant première...