PROGRAMMES & COACHING EBOOK BLOG ESPACE MEMBRE ESPACE DÉCOUVERTE ME CONNECTER

Bullet journal : comment commencer ?

« Rien n’est difficile si vous le divisez en petites tâches. » Et si Henri Ford avait raison ? En ce mois placé sous le signe de la motivation sur le Club, j’aimerais vous présenter un super outil créatif pour s'organiser, au service de la réduction de votre charge mentale : j’ai nommé le Bullet Journal. 

Dans cet article, découvrez ce concept en détail, et apprenez à apprivoiser la méthode du Bullet Journal pour que savoir comment commencer ET conserver cette habitude bien-être sur le long terme. Prêtes ? Motivation et… action 🎬

 

Plus de motivation et moins de procrastination grâce au Bullet Journal

L’année 2023 commence tout juste, et ça y est, l’heure des bonnes résolutions a sonné : hello motivation, et bye bye procrastination ! Le passage à une nouvelle année est, selon moi, une belle occasion de prendre le temps de se recentrer sur soi, tout en se fixant de nouveaux objectifs pour se stimuler. 
Et pour se mettre en action et tenir sur la durée, j'ai un super outil à vous présenter : le Bullet Journal (prononcez “boulette journal”). Il vous permettra de :

  • Organiser votre planning et hiérarchiser vos tâches, afin de limiter votre charge mentale et d'y voir plus clair quand vous vous sentez débordées.
  • Gagner un temps précieux au quotidien, tant il s'agit d'un investissement en temps puissant.
  • Conserver une trace de votre quotidien et de ce qui compte pour vous, pour y revenir et prendre conscience du chemin parcouru.
  • Libérer votre créativité et vous reconnecter à elle, car  votre seule limite sera votre imagination.

En fait, le Bullet Journal est un super journal intime qui fait agenda, regroupe toutes vos listes, en bref : un carnet personnalisable à l’infini, qui permet de centraliser son organisation et son inspiration de tous les jours, comme un second cerveau. 

Avant d'aller plus loin, laissez-moi vous expliquer l'origine du Bullet Journal : ce concept a été inventé à la fin des années 1990 par le designer new-yorkais Ryder Carroll. À l’époque étudiant et perturbé par des troubles de l’attention, il était en quête d’une méthode d'organisation personnelle pour mieux s’y retrouver parmi ses différents cours. Il en a essayé plusieurs, avant de mettre la sienne au point : et le Bullet Journal a vu le jour ! Si cette méthodologie a tapé dans l'œil de son inventeur, c’est parce que c’était enfin une façon de procéder qui lui convenait, c'est-à-dire qui partait de ses besoins à lui, et pas l’inverse. 

C’est d’ailleurs ce que j’adore dans ce concept : chaque personne est libre de se l’approprier différemment. Je pense d'ailleurs qu'il existe autant de visions du Bullet Journal que de personnes qui en possèdent un. Laissez-moi vous expliquer comment vous mettre en action pour construire le vôtre.

  

Quelques pistes pour savoir comment commencer votre Bullet Journal

Pour moi, le Bullet Journal est un juste équilibre entre un journal intime, un calendrier mensuel, hebdomadaire, journalier, un planificateur d’objectifs, et regroupe toutes mes listes. C'est l'utilité que j'en ai à l'heure où je rédige ces lignes, et je dois dire que je l’adapte continuellement à mes besoins (qui évoluent tout le temps). Il y a de fortes chances que les vôtres varient des miens, c'est pourquoi je vous recommande de tâtonner pour que votre Bullet Journal réponde au mieux à vos envies. 🙏🏼
Voici quelques conseils concrets pour donner vie à votre journal étape par étape.

 

Déposez votre intention

Le Bullet Journal constitue une nouvelle habitude à prendre, alors avant toute chose, demandez-vous pourquoi vous souhaitez l'intégrer à votre quotidien pour garder votre motivation en vue tout au long de l'année. 

Ensuite, je vous invite à vous réserver un créneau rien qu’à vous pour le remplir (chaque jour, chaque semaine ou chaque mois, en fait, la temporalité dépendra de ce que vous y déposerez). Comme pour votre pratique sportive, pensez “régularité” avant tout : par exemple, vous pouvez vous poser devant votre carnet le soir pour vous vider la tête avant de vous glisser dans votre lit, ou préférer vous concentrer dessus pendant le week-end, lorsque vous êtes plus disponible.

 

Réfléchissez à la forme qui vous inspire le plus

En fonction des personnes, le contenant peut-être aussi important que le contenu. Je vous recommande de prendre du plaisir à décorer votre Bullet Journal (si ça vous aide à vous en servir) et ne pas prêter attention au visuel si cela vous empêche de commencer. J'insiste en vous rappelant qu'il n’y a aucune règle : le Bullet Journal est un projet personnel, intime et subjectif. Alors faites-le à votre sauce !

Pour commencer, le Bullet Journal déjà construit (ou la version numérique) peut être une alternative sympa ! En revanche, elle ne répondra pas à 100% à vos attentes, d'où l'intérêt de construire votre propre support quand vous vous sentirez prête.

Personnellement après avoir utilisé pendant 1 an des modèles tout fait, j'ai opté pour un cahier totalement vierge pour réaliser mon propre Bullet Journal. Ça m'a permis aussi de m'adapter à mes propres besoins, en gardant la main sur :

  • Le format. Prenez celui que vous préférez, le principal étant qu'il vous semble le plus pratique possible. Je privilégie des carnets fins car je les transporte souvent, et j’aime les changer régulièrement. Le cahier à spirales est également une option intéressante pour débuter (vous pourrez arracher une page si elle ne vous plaît pas : ni vu, ni connu).
  • Le type de papier (à pointillés, vierges, lignes). Je vous recommande ceux à pointillés, idéals pour tracer des lignes, vous approprier la page entière et faire jaillir votre potentiel créatif.
  • La texture du papier : personnellement, c'est ce qui compte le plus pour moi, parce que je me connecte davantage à la texture qu'au format du carnet.

 

Identifiez votre propre signalétique

Pour vous retrouver dans votre organisation, je vous invite à vous approprier une légende qui vous parle. Ryder Carroll, l'inventeur du Bullet Journal dont je vous parlais plus haut, a imaginé un système permettant de visualiser rapidement ce dont il est question :

  • Un bullet point pour une tâche à réaliser
  • Un cercle pour un événement particulier
  • Un tiret pour une note classique 
  • Une étoile pour tout ce qui est prioritaire
  • Un point d'exclamation pour ce qui est inspirant 
  • Un oeil pour ce qui est à approfondir

Libre à vous d'adopter le même fonctionnement s'il vous parle. Personnellement, je m’y retrouve mieux quand j’utilise des crayons de couleurs différentes. Vous pouvez aussi vous servir de gommettes, de paillettes, de stickers, ou même de masking tape (= du scotch décoré).  

Une fois trouvée, je vous invite à ajouter votre propre signalétique au début de votre carnet, avec l’index. Kesako ? Je vous explique tout de suite.

 

 

 

Le cadre pour créer votre propre Bullet Journal

Une fois la forme définie, place au fond ! Je vous propose une base structurante, que je vous invite à faire évoluer. Privilégiez les parties qui vous inspirent, et délaissez celles qui ne vous parlent pas plus que ça : le plus important, selon moi, reste de ritualiser le moment, de déposer vos pensées, et de vous y retrouver pour rester motivée.

Pour ma part, j’aime bien alterner entre des pages créatives (type vision board) et d'autres plus structurées (comme mon calendrier mensuel et hebdomadaire).

Une vision globale de l'année pour bien commencer

  • L’index : c'est en quelque sorte le sommaire. Sur chacun de mes carnets, je réserve les 3 premières pages à l’index (environ, tout dépend du volume du cahier que j’utilise). Je vous invite à classer votre sommaire par thématiques ou par ordre chronologique, en fonction de vos préférences. Pour ma part, je préfère adopter une vision en entonnoir, du plus grand au plus petit (année > mois > semaine > jour), c’est celle qui me permet de mieux visualiser.

  • Les collections : ce sont des pages blanches sur lesquelles on peut créer des thèmes rassemblant nos inspirations : les podcasts à écouter, les anniversaires, les idées cadeaux pour mes proches, la nourriture (les meilleures recettes de cuisine, les restaurants à tester...), l'évasion (les voyages ou les week-end à faire...) ou n'importe quelle autre thématique (phrases à impact, poèmes, idées cadeaux...). Personnellement, je regroupe les collections à la fin de mon Bullet Journal car je m'y retrouve mieux comme ça. Vous pouvez les placer n’importe où, et indiquer leur position dans votre index ou placez une gomette pour vous rappeler de leur emplacement.
  • La vision annuelle : adopter une vision annuelle permet de se projeter et de visualiser ce que l'on souhaite réellement. Sur cette partie de mon Bullet Journal, je crée un vision board le plus parlant possible : j'imprime des photos, je découpe des illustrations, je choisis des textures qui me plaisent, je note des mots clés qui m'inspirent...
    J'y ajoute les événements importants qui vont rythmer mon année, notamment les dates (anniversaires, vacances, jours fériés...), et mes objectifs sur l'année entière, en suivant logique que je vais vous indiquer maintenant.

Une vision mensuelle pour plus de précisions

  • Le mindmap mensuel : dans cette partie, j’ajoute 5 objectifs, en précisant pour chacun d'entre eux la raison pour laquelle je souhaite l’atteindre, et ma récompense si j’y parviens. J'essaie de faire quelque chose de visuel, en indiquant l’objectif au centre, et tous les sous objectifs qui en découlent.
    Pour la petite anecdote, je suis retombée sur un ancien cahier où j’avais mis “créer un programme sur le CLUB” (ça date😅). J'avais ensuite intégré des flèches pour noter tous les mots-clés et les sous-tâches qui me passaient par la tête : filmer une vidéo de présentation + penser à l’ADN du programme + rédiger la page de présentation + demander aux membres leurs avis…
    À vous de trouver la représentation qui vous inspire le plus : l’objectif au centre entouré de sous branches (comme un soleil), ou sous forme d'arbre généalogique (en entonnoir), par exemple.

  • Le planning mensuel : l'objectif de cette partie de mon Bullet Journal est d'avoir accès à une vision claire et précise sur le mois entier. J'aime bien construire mon propre planning réparti sur une double page.
    J'y note mes gratitudes, mes objectifs du mois (en début de mois), ce que j’ai appris ce mois ci, et ce que je souhaite améliorer le mois prochain (en fin de mois).
    J'aime aussi ajouter d'autres cases plus ludiques : une habitude à adopter + une chose à apprendre + une chose à éviter + un endroit à visiter + une personne à voir.

Place à la vision hebdomadaire et journalière

  • Le planning hebdomadaire : je lui consacre deux pages pleines, pour avoir de plus de place pour écrire. Sur celle de gauche, j'annote mes rendez-vous pour garder en tête la structure de mes journées (en complément de mon agenda en ligne dont je me sers en permanence). J'utilise la page de droite pour inscrire mon objectif principal de la semaine, et mes priorités.
    Dans un coin, je laisse un espace vide pour y intégrer des gratitudes, des notes, des pensées plus perso, ou encore faire le point sur les habitudes qui me tiennent à coeur (le nombre de verres d'eau que je bois, par exemple).
  • To Do List : c’est ce qui prend le plus de place dans mon carnet. J’organise toujours ma To Do List en me fixant des priorités (urgent, à faire, bonus). Ces trois colonnes me permettent de mieux me discipliner et de chasser la procrastination, car je m'oblige à me concentrer sur la partie urgente. Généralement, je la dresse le soir, pour me vider la tête avant d'aller me coucher.
    Je note aussi les tâches urgentes sur mon agenda en ligne. Et si je m'aperçois que je les reporte (beaucoup) trop souvent, je m'accorde un temps d'introspection pour comprendre pourquoi (“que se passe-t-il ? cette tâche est-elle vraiment nécessaire ? est-ce qu'elle me fait peur ? ou elle ne me parle pas ? dans ce cas, qu’est-ce qui me dérange ?”).

 

Vous l’aurez compris, le Bullet Journal est un outil idéal pour vous aider à garder votre cap et à vous sentir plus alignée. Restez  à votre écoute, soyez flexible et bienveillante envers vous, sans vous imposer aucune contrainte ni obligation : ça doit rester un kif au service de davantage de motivation 💪🏼


Cette méthodologie vous 
parle ? À vos agendas : en janvier je propose 4 RDV exclusifs en personne et en ligne pour travailler sur la motivation, l'organisation et la vision ! Pour plus d'information ou y participer, RDV sur le Club en CLIQUANT ICI

Close

Abonne-toi à ma Newsletter !

Tu recevras mes conseils, mes publications et l'accès à mes programmes en avant première...